Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eric AXEL - KARNAG PUCES

La vie à Carnac, mais aussi le Cinéma, l'humour, la cuisine et plein d'autres choses - Pour nous joindre : ericaxel@jslm.net

MOI JE...

au gre

 

Dans l'entretien du 14 octobre accordé à Ouest France, le "coopté" grand seigneur, brossait un autoportrait très flatteur :

 

·         J'ai conscience d'avoir une grande responsabilité

·         Je sais que les attentes sont grandes

·         Je serai à l'écoute des gens

·         Je n'ai aucun doute sur les capacités de chacun à travailler ensemble

·         Je suis un homme de consensus

·         Moi, je crois en la personne

·         Montrons l'exemple avec ces retrouvailles démocratiques

 

Tout cela serait beau, grand, noble, si celui qui prononçait ces belles paroles se comportait, vis-à-vis de tous les carnacois et spécialement des élus, comme il le prétend.

 On peut d'ailleurs se poser la question : ce vote des conseillers municipaux était-il en faveur d'un candidat ?…ou l'expression d'un barrage organisé entre "amis très récents" ?

 Or, le premier "acte démocratique" du "coopté" a été l'éviction de tous les membres de la liste "Carnac au cœur" non seulement de l'Office de Tourisme, mais aussi  de tous les organismes extra municipaux…

 

Interpelé à ce sujet, il a fourni quelques explications peu convaincantes dont chacun a pu prendre connaissance dans la presse…Toutefois, nous ne pouvons résister au plaisir de vous faire partager ce magnifique échange, au sujet de l'Office de Tourisme, pendant le Conseil Municipal du 20 octobre 2010.

 

Christine Lamandé : " Vous avez largement critiqué l'attitude de Michel Grall qui refusait que l'opposition soit représentée au sein de cet organisme. Vous accusiez alors le maire d'être malhonnête et antidémocratique. Puisque vous utilisez les mêmes méthodes, ne devrait-on pas alors vous affubler des mêmes qualificatifs ?"

 

Réponse du nouveau maire : " Si je critiquais Michel Grall, c'est parce que je n'étais pas représenté à l'Office de Tourisme. Aujourd'hui, j'y suis…"

(Le télégramme du 22 octobre 2010)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :