Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eric AXEL - KARNAG PUCES

La vie à Carnac, mais aussi le Cinéma, l'humour, la cuisine et plein d'autres choses - Pour nous joindre : ericaxel@jslm.net

LE TRANSFERT DU SUPER U MAL ENGAGÉ

Crédits photo et texte : Ouest France - Auray

 

Le tribunal administratif de Rennes a rejeté hier une requête du Super U, pour son projet de déménagement à Montauban, il estime que le sursis à statuer, de la mairie est légal.

 

C'est en mars 2015 que les conseils de la SAS Au Marché des Druides et la SCI de la Serpe (Super U) ont déposé une requête au tribunal administratif de Rennes. .Elle plaidait pour l'annulation de l'arrêté .pris par le maire le 16 février 2015, décidant d'un sursis à statuer de 2 ans sur la demande de permis de construire à Montauban et demandait la validation du permis de construire, ou la relance de son instruction.

 

Pendant la réalisation .du plan local d'urbanisme (PLU), c'est le plan d'occupation des sols (PLU) qui s'applique pour la délivrance des permis de construire. « Mais ils ne sont pas systématiquement accordés même s'ils répondent aux impératifs du PLU. Ainsi, si dans le projet de PLU de nouveaux éléments rendent ces projets non réalisables, la municipalité peut décider d'un sursis à statuer», explique la municipalité.

 

« C'est ce qu'a choisi la mairie », précise Olivier Lepick, maire. Depuis l'adoption du PLU, le projet de transfert du Super U zone de Montauban « ne répondait plus » à ces exigences. « La délivrance d'un nouveau permis de construire sur ces mêmes bases devenait impossible» complète la mairie:

 

La reconnaissance du bon droit

 

Le tribunal administratif note que « le maire pouvait légalement opposer un sursis à statuer à la demande de permis de construire des sociétés requérantes. Le sursis attaqué est justifié, le projet étant de nature à compromettre l'exécution du futur PLU »

 

Le maire se dit « très satisfait que le tribunal administratif ait reconnu le bon droit de la commune et qu'il reconnaisse la parfaite honnêteté du maire».

 

Malgré plusieurs tentatives, nous n'avons pu joindre Stéphane Doriel, directeur du Super U, hier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :